Un jour, en vérifiant la boîte de réception de votre messagerie électronique, vous vous rendez compte que vous avez reçu un courriel de la part d’un(e) ami(e) dont vous n’avez plus eu de nouvelles depuis au moins un an.


3::Vous ne faites rien avec ce courriel et, bien entendu, vous ne cliquez pas sur le lien.
1::Vous cliquez sur le lien étant donné que vous en connaissez l’expéditeur [ami(e)] du courriel.
1::Vous ne cliquez sur le lien que s’il vous semble quelque peu familier.

Il s’agit de la bonne stratégie. Vous n’avez plus eu de nouvelles de cet(te) ami(e) depuis longtemps et cela ressemble fort à une tentative de filoutage de quelqu’un qui aurait piraté la messagerie électronique de votre ami(e) et l’utiliserait pour exploiter la confiance existant entre vous et votre ami(e). Un logiciel malveillant peut rapidement être installé en cliquant sur un lien. Le fait que l’adresse électronique de l’expéditeur soit celle de votre ami(e) ne signifie pas qu’il/elle en est nécessairement l’expéditeur. Même si le lien vous semble quelque peu familier, vous ne devez pas cliquer dessus (veuillez noter que le véritable lien pourrait ne pas être celui que vous voyez dans le courriel).

 

En outre, une bonne stratégie consisterait à appeler votre ami(e); cela vous aidera non seulement à confirmer qu’il s’agit d’une tentative de filoutage (ou, en cas de fausse alerte, à clarifier la situation), mais également à alerter votre ami(e) de l’éventuel piratage malveillant de son compte. De plus, cela alerta votre ami(e) quant aux tentatives potentielles futures de filoutage via son adresse de courrier électronique.

 

Vous feriez mieux de vous abstenir d’agir ainsi. Ce courriel ressemble fort à une tentative de filoutage de quelqu’un qui aurait piraté la messagerie électronique de votre ami(e) et l’utiliserait pour exploiter la confiance existant entre vous et votre ami(e). Un logiciel malveillant peut rapidement être installé en cliquant sur un lien. Le fait que l’adresse électronique de l’expéditeur soit celle de votre ami(e) ne signifie pas qu’il/elle en est nécessairement l’expéditeur. De plus, même si le lien vous semble quelque peu familier, vous ne devez pas cliquer dessus (veuillez noter que le véritable lien pourrait ne pas être celui que vous voyez dans le courriel).

 

La bonne réponse est: vous ne faites rien avec ce courriel et, bien entendu, vous ne cliquez pas sur le lien. En outre, une bonne stratégie consisterait à appeler votre ami(e); cela vous aidera non seulement à confirmer qu’il s’agit d’une tentative de filoutage (ou, en cas de fausse alerte, à clarifier la situation), mais également à alerter votre ami(e) de l’éventuel piratage malveillant de son compte. De plus, cela alerta votre ami(e) quant aux tentatives potentielles futures de filoutage via son adresse de courrier électronique.

 

Ce n’est pas une bonne stratégie. Ce courriel ressemble fort à une tentative de filoutage de quelqu’un qui aurait piraté la messagerie électronique de votre ami(e) et l’utiliserait pour exploiter la confiance existant entre vous et votre ami(e). Même si le lien vous semble quelque peu familier, vous ne devez pas cliquer dessus (veuillez noter que le véritable lien pourrait ne pas être celui que vous voyez dans le courriel). Un logiciel malveillant peut rapidement être installé en cliquant sur un lien. Le fait que l’adresse électronique de l’expéditeur soit celle de votre ami(e) ne signifie pas qu’il/elle en est nécessairement l’expéditeur.

 

La bonne réponse est: vous ne faites rien avec ce courriel et, bien entendu, vous ne cliquez pas sur le lien. En outre, une bonne stratégie consisterait à appeler votre ami(e); cela vous aidera non seulement à confirmer qu’il s’agit d’une tentative de filoutage (ou, en cas de fausse alerte, à clarifier la situation,) mais également à alerter votre ami(e) de l’éventuel piratage malveillant de son compte. De plus, cela alerta votre ami(e) quant aux tentatives potentielles futures de filoutage via son adresse de courrier électronique.



Le courriel contient le texte suivant: «Salut, clique sur ce lien http://shorturl.jhdsuyc.com, une surprise t’attend». 

Que devez-vous faire dans un tel cas de figure?