Combien de fois par semaine lisez-vous un article sur la cybersécurité ou le filoutage?


2::Des experts informatiques inoffensifs.
2::Ce sont des délinquants informatiques malveillants.
3::Les hackers peuvent aussi bien être des experts informatiques inoffensifs que des délinquants informatiques malveillants

Ce n’est que partiellement correct, étant donné que les hackers peuvent également être malveillants. En réalité, les hackers sont des personnes techniquement très qualifiées disposant d’un niveau élevé de connaissances et capables d’accéder sans autorisation à des systèmes et à des composants protégés. Néanmoins, ce terme peut avoir différentes connotations selon le contexte dans lequel il est employé. La distinction courante est opérée entre les «pirates en chapeau blanc» (inoffensifs) et les «pirates en chapeau noir» (malveillants), ou entre le «piratage bienveillant» (p.ex. pour évaluer et tester la sécurité) et le «piratage malveillant» (p.ex. activités criminelles). Les hackers malveillants sont habituellement appelés des pirates. Une discussion sur le sujet est réalisée dans le rapport de l’ENISA pouvant être consulté à l’adresse suivante: https://www.enisa.europa.eu/activities/stakeholder-relations/nis-brokerage-1/brokerage-model-for-network-and-information-security-in-education.

 

Ce n’est que partiellement correct, étant donné que les hackers peuvent également être inoffensifs. En réalité, les hackers sont des personnes techniquement très qualifiées disposant d’un niveau élevé de connaissances et capables d’accéder sans autorisation à des systèmes et à des composants protégés. Néanmoins, ce terme peut avoir différentes connotations selon le contexte dans lequel il est employé. La distinction courante est opérée entre les «pirates en chapeau blanc» (inoffensifs) et les «pirates en chapeau noir» (malveillants), ou entre le «piratage bienveillant» (p.ex. pour évaluer et tester la sécurité) et le «piratage malveillant» (p.ex. activités criminelles). Les hackers malveillants sont habituellement appelés des pirates. Une discussion sur le sujet est réalisée dans le rapport de l’ENISA pouvant être consulté à l’adresse suivante: https://www.enisa.europa.eu/activities/stakeholder-relations/nis-brokerage-1/brokerage-model-for-network-and-information-security-in-education.

 

C’est correct étant donné que les pirates informatiques peuvent aussi bien être inoffensifs que malveillants. En réalité, les hackers sont des personnes techniquement très qualifiées disposant d’un niveau élevé de connaissances et capables d’accéder sans autorisation à des systèmes et à des composants protégés. Néanmoins, ce terme peut avoir différentes connotations selon le contexte dans lequel il est employé. La distinction courante est opérée entre les «pirates en chapeau blanc» (inoffensifs) et les «pirates en chapeau noir» (malveillants), ou entre le «piratage bienveillant» (p.ex. pour évaluer et tester la sécurité) et le «piratage malveillant» (p.ex. activités criminelles). Les hackers malveillants sont habituellement appelés des pirates. Une discussion sur le sujet est réalisée dans le rapport de l’ENISA pouvant être consulté à l’adresse suivante: https://www.enisa.europa.eu/activities/stakeholder-relations/nis-brokerage-1/brokerage-model-for-network-and-information-security-in-education.



Bien qu’il s’agisse de deux mots à la mode, ils revêtent une extrême importance dans notre vie quotidienne, au travail ou pendant nos temps libres. 

En général, qui sont les hackers?