Les maisons intelligentes sont des maisons équipées de technologies fournissant à leurs occupants des informations complètes sur l’état de leur maison et leur permettant de contrôler tous les appareils connectés, y compris à distance.


1::Les attaques par filoutage
3::Atteintes à la vie privée
2::Les courriels non sollicités et infectés

Ce n’est pas la bonne réponse. Par le biais du filoutage, un assaillant tente de recueillir des données à caractère personnel concernant l’utilisateur (telles que mots de passe et numéros de carte de crédit) à l’aide de fausses applications, de faux SMS ou de faux courriels qui semblent légitimes. Parmi les propositions avancées, la bonne réponse est: des atteintes à la vie privée sont possibles, étant donné que les maisons intelligentes peuvent recueillir des données sur les habitants de la maison et que ces données pourraient par exemple être utilisées par des tiers fournisseurs de fonctionnalités intelligentes. Parmi ces données, on pourrait par exemple trouver les détails du comportement des habitants de la maison, de la manière dont ils consomment, de leur présence ou absence, de leur santé, préférences et habitudes. Pour plus d’informations, voir le rapport de l’ENISA intitulé «Threat Landscape for Smart Home and Media Convergence»:

https://www.enisa.europa.eu/activities/risk-management/evolving-threat-environment/enisa-thematic-landscapes/threat-landscape-for-smart-home-and-media-convergence

 

Il s’agit de la bonne réponse, étant donné que les maisons intelligentes peuvent recueillir des données sur les habitants de la maison et que ces données pourraient par exemple être utilisées par des tiers fournisseurs de fonctionnalités intelligentes. Parmi ces données, on pourrait par exemple trouver les détails du comportement des habitants de la maison, de la manière dont ils consomment, de leur présence ou absence, de leur santé, préférences et habitudes. Pour plus d’informations, voir le rapport de l’ENISA intitulé «Threat Landscape for Smart Home and Media Convergence»:

https://www.enisa.europa.eu/activities/risk-management/evolving-threat-environment/enisa-thematic-landscapes/threat-landscape-for-smart-home-and-media-convergence

 

Cette réponse est partiellement correcte. Certains des appareils que l’on retrouve dans les maisons intelligentes peuvent en effet disposer de leurs propres comptes de messagerie électronique (ce qui est habituel pour les imprimantes connectées au web), qui peuvent être exploités pour envoyer des spams ou des messages infectés par des logiciels malveillants à ces appareils. Néanmoins, il s’agit d’une menace à laquelle tout ordinateur gérant des comptes de messagerie électronique est généralement confronté. Dans ce scénario, la réponse la plus correcte est: des atteintes à la vie privée sont possibles, étant donné que les maisons intelligentes peuvent recueillir des données sur les habitants de la maison et que ces données pourraient par exemple être utilisées par des tiers fournisseurs de fonctionnalités intelligentes. Parmi ces données, on pourrait par exemple trouver les détails du comportement des habitants de la maison, de la manière dont ils consomment, de leur présence ou absence, de leur santé, préférences et habitudes. Pour plus d’informations, voir le rapport de l’ENISA intitulé «Threat Landscape for Smart Home and Media Convergence»:

https://www.enisa.europa.eu/activities/risk-management/evolving-threat-environment/enisa-thematic-landscapes/threat-landscape-for-smart-home-and-media-convergence



Quelques exemples d’appareils que l’on retrouve dans les maisons intelligentes: frigos intelligents, compteurs électriques intelligents, volets intelligents et systèmes de nourrissage intelligents pour les animaux domestiques. Les maisons intelligentes promettent d’améliorer notre qualité de vie. 

Néanmoins, les maisons intelligentes pourraient également constituer de nouvelles menaces pour les personnes y habitant, notamment...