La protection des données dès la conception est une approche qui favorise le respect de la vie privée


1::les ingénieurs logiciels préfèrent recourir aux politiques de confidentialité.
2::La vie privée est une question sociale et non un problème d’ingénierie
3::Le manque d’outils logiciels appropriés pour réaliser la protection des données dès la conception

Malheureusement, dans le contexte de ce scénario, il ne s’agit pas de la bonne réponse. «Politique de confidentialité» est le nom communément employé pour les documents/déclarations dans lesquels les fournisseurs de service décrivent la manière dont ils traitent votre vie privée et dont ils utilisent les données à caractère personnel vous concernant (c’est-à-dire quelles données à caractère personnel sont recueillies, dans quel but, les destinataires de vos données, etc.). La protection des données dès la conception garantit un meilleur respect de la vie privée que les politiques de confidentialité.

La seconde raison est le manque d’outils logiciels appropriés pour y parvenir.

Pour plus d’informations, voir le rapport de l’ENISA intitulé «Privacy and Data Protection by Design»: https://www.enisa.europa.eu/activities/identity-and-trust/library/deliverables/privacy-and-data-protection-by-design

 

Veuillez remarquer que le besoin de protection des données dès la conception est également abordé dans le règlement général sur la protection des données, le règlement 2016/679 (le règlement est entré en vigueur le 24 mai 2016 et sera applicable à partir du 25 mai 2018; il peut être consulté à l’adresse suivante: http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679&qid=1474380497344&from=EN).

 

Bien que la vie privée soit effectivement une question sociale, dans notre monde interconnecté et numérique, elle peut être réglementée et protégée par une conception appropriée; c’est pour cela que nous faisons référence à la protection des données dès la conception.

La seconde raison est le manque d’outils logiciels appropriés pour y parvenir.

Pour plus d’informations, voir le rapport de l’ENISA intitulé «Privacy and Data Protection by Design»: https://www.enisa.europa.eu/activities/identity-and-trust/library/deliverables/privacy-and-data-protection-by-design

 

Veuillez remarquer que le besoin de protection des données dès la conception est également abordé dans le règlement général sur la protection des données, le règlement 2016/679 (le règlement est entré en vigueur le 24 mai 2016 et sera applicable à partir du 25 mai 2018; il peut être consulté à l’adresse suivante: http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679&qid=1474380497344&from=EN).

 

Il s’agit en effet de la seconde raison qui explique pourquoi les approches d’ingénierie logicielle traditionnelles connaissent des limites en matière de protection des données dès la conception. Il devient par conséquent important d’accroître la disponibilité des outils pour la communauté de l’ingénierie logicielle.

 

Pour plus d’informations, voir le rapport de l’ENISA intitulé «Privacy and Data Protection by Design»: https://www.enisa.europa.eu/activities/identity-and-trust/library/deliverables/privacy-and-data-protection-by-design

 

Veuillez remarquer que le besoin de protection des données dès la conception est également abordé dans le règlement général sur la protection des données, le règlement 2016/679 (le règlement est entré en vigueur le 24 mai 2016 et sera applicable à partir du 25 mai 2018; il peut être consulté à l’adresse suivante: http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:32016R0679&qid=1474380497344&from=EN).



en s’assurant que les garanties de protection des données sont intégrées dans les produits et services dès le premier stade de développement d’un logiciel (veuillez remarquer que le terme respect de la vie privée dès la conception se retrouve également dans plusieurs textes). Néanmoins, la création des logiciels a traditionnellement connu certaines limites en ce qui concerne l’intégration des technologies qui garantissent le respect de la vie privée dès la conception. Deux raisons principales expliquent pourquoi les approches logicielles traditionnelles connaissent des limites en matière de protection des données dès la conception. La première raison est le manque de connaissances des développeurs et des responsables du traitement des données. 

Quelle est la seconde raison?